Le rythme du récit

Publié le par classe 3°6 collège boris vian

Pour étudier le rythme du récit, il faut comparer le temps de l’action (la durée des évènements) et le temps de la narration (le nombre de lignes consacré à un évènement).

Le narrateur peut créer une accélération de l’action en résumant les actions les plus importantes ou un ralentissement de l’action en détaillant toutes les actions (dialogue…).

La pause dans le récit est généralement descriptive.

L’ellipse passe sous silence une période plus ou moins longue et constitue donc un saut dans le temps.

L’anticipation et le retour en arrière sont une rupture dans la chronologie. L’anticipation consiste à annoncer des évènements qui vont se produire. Le retour en arrière revient sur des évènements antérieurs.

Commenter cet article