Les expansions du nom

Publié le par classe 3°6 collège boris vian

I Les adjectifs qualificatifs

L’adjectif qualificatif complète un nom. Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Il peut avoir trois fonctions :

-         Epithète lié lorsqu’il précède ou suit directement le nom.

Ex : Elle portait une robe verte.

verte:    adjectif qualificatif féminin singulier

            épithète liée du nom « robe »

-         Epithète détaché ou apposé lorsqu’il est séparé du nom par une virgule.

Ex : Emue, la jeune fille regarda le nouveau-né.

Emue : adjectif qualificatif féminin singulier

            Epithète détachée / apposé au nom « la jeune fille »

-         Attribut du sujet lorsqu’il est séparé du nom par un verbe d’état.

Ex : La fillette était blonde.

Blonde : adjectif qualificatif féminin singulier

               Attribut du sujet « la fillette »

II Le complément du nom ou de l’adjectif

Le complément du nom ou de l’adjectif peut être un groupe nominal, un infinitif, un pronom ou une subordonnée conjonctive. Il est généralement introduit par une préposition (à, de, par, pour…).

Ex : Pierre mange une tarte aux pommes.

Aux pommes : groupe nominal prépositionnel féminin pluriel

                        Complément du nom « tarte »

III L’apposition

Lorsqu’un groupe nominal ou un adjectif est séparé du nom auquel il se rapporte par une virgule, on parle d’apposition détachée. Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.

Ex : Emue, la jeune fille regarda le nouveau-né.

Emue : adjectif qualificatif féminin singulier

            Epithète détaché / apposé au nom « la jeune fille »

Ex : L’âge, barrière infranchissable empêchait tout contact entre Paul et Virginie.

Barrière infranchissable :          groupe nominal féminin singulier

                                               Apposé au nom « l’âge »

La Proposition subordonnée relative

La proposition subordonnée relative complète un groupe nominal ou un pronom appelé antécédent. Elle est introduite par un pronom relatif (qui, que, dont, où, lequel, duquel, auquel…) qui remplace l’antécédent dans la proposition subordonnée relative.

La fonction de la proposition subordonnée relative est complément de l’antécédent.

Une P.S.R. est dite déterminative lorsqu’elle est nécessaire à la compréhension du groupe nominal. Si on la supprime, le groupe nominal prend un sens plus large.

Ex : J’attrape le ballon que tu as lancé.

Une P.S.R. est dite explicative lorsqu’on peut la supprimer sans changer le sens du groupe nominal.

Ex : J’ai recueilli un chat qui est noir.

Le pronom relatif assure une fonction au sein de la proposition subordonnée relative.

Qui : sujet du verbe de la P.S.R.                                 Ex : le chat qui joue

Que : COD du verbe de la P.S.R.                               Ex : le chat que j’attrape

Dont : Complément du nom                                        Ex : le chat dont le museau est blanc

            COI du verbe de la P.S.R                               Ex : le chat dont je t’ai parlé est blanc

 : Complément circonstanciel de lieu / de temps du verbe de la P.S.R.

Ex : la gare où l’on s’est rencontré est à Paris.

Ex : le temps où il faisait beau est révolu.

Auquel / Duquel : COI du verbe de la P.S.R. Ex : l’ami auquel je pense

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article